A descrición do proxecto está dispoñible en Francés
Dès les années 80, des femmes sont orientées vers le Collectif Contraception (Kollektief Anticonceptie) de Gand, un centre d'assistance en cas de grossesse non désirée et d'avortement. A l'époque, l'avortement n'était pas encore légalement autorisé en Belgique mais, dans la pratique, on fermait les yeux. En 1990, après des années de combat politique et de procès, la loi fut adaptée à la réalité du terrain. Depuis, l'avortement est autorisé légalement dans notre pays et c'est à la femme que revient la décision d'interrompre sa grossesse. Grâce à son expertise médicale et psychosociale, l'équipe du Collectif Contraception peut aider les personnes concernées à prendre la bonne décision, qu'il s'agisse de poursuivre la grossesse ou de l'interrompre. Au-delà de la femme enceinte elle-même, une attention particulière est aussi portée aux proches : compagnon, parents, amis. Pour pouvoir continuer à offrir une aide de qualité, un déménagement s'imposait. Le centre a donc construit un nouveau lieu d'accueil chaleureux dans la Lieven De Winnestraat à Gand, financé à la fois par des dons et des crédits – dont un octroyé par la Banque Triodos.